Pourquoi il ne faut pas trop réfléchir pour entreprendre ?

La réflexion nécessaire

A la base de tout projet d’entreprise, il y a une idée.

Cette idée va être source d’intenses réflexions, sur la faisabilité, son intérêt, son risque et bien d’autres aspects.

C’est à ce moment qu’un mécanisme protecteur rentre bien souvent dans la partie.

Peur de l’échec

Cette peur est bien humaine et souvent accentuée par la pression sociale.

Bien des entrepreneurs en herbe ne passeront jamais à l’étape de réalisation de leur idée. Non pas qu’elle soit mauvaise ou irréalisable mais uniquement par peur de l’échec.

Pour autant l’échec est réellement la meilleure école qui soit pour entreprendre.

Pas une nécessité en soit mais les entrepreneurs qui ont connu une réussite marquée ont dans l’immense majorité connu bien des échecs auparavant.

Scénario du pire

Une façon de se donner une chance de réaliser ses projets sans se mettre des bâtons complètement bloquants dans les roues est d’établir le scénario du pire.

C’est une nécessité dans le calcul du risque et aussi une façon rationnelle de se rassurer pour dépasser la peur de l’échec.

En conclusion, il convient donc de prendre conscience de la nécessité de la réflexion sur son idée d’entreprise mais aussi pour qu’elle aboutisse, de la nécessité de ne pas s’enfermer dans cette réflexion et se fixer des jalons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *